Published On: mar, nov 15th, 2011

[PREVIEW]The King of Fighters XIII

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance de mettre nos grosses papates sur une version de The King Of Fighters XIII, pas encore intégralement traduite en français, pour une séance de bourres pif. Avis aux amateurs, pour jouer à un KOF, comme nombreux jeux de Versus Fighting, le stick arcade est préférable ! Nous allons revenir vite, mais alors très vite, sur le KOF XII qui fut un flop monstre pour SNK Playmore. Le titre a été boudé par la communauté, lui reprochant un jeu en ligne catastrophique et un système de zoom sur l’image durant les combats rendant le visuel du jeu indigne de la licence sur les consoles HD. Bref, l’épisode précédent est à ranger dans les « on a essayé et on a loupé ».

Alors que pouvons-nous attendre de The King Of Fighters XIII ? SNK Playmore, après ce FAIL, tente de retrouver son image avec un titre ralentit et simplifié pour le jeu en ligne et ainsi permettre des combats à distance digne de ce nom. Le développeur nous annonce 18 stages en tout (tous disponibles d’entrée), dont des nouveaux par rapport à la version arcade, cependant ils sont assez inégales dans le traitement visuel. Car si certains regorgent de vie, comme celui de la jungle, Paris ou l’intérieur d’une pyramide riche en animations au fur et à mesure des rounds, d’autres ne font clairement pas le poids face à ceux-là. Ajoutons à cela, 31 personnages jouables, plus 2 à débloquer et 3 à venir en DLC. Que les ultra fans se rassurent, Mai Shiranui est dans le bestiaire de base !

Nous avons constaté que les ombres sont portées en temps réel sur les personnages, qui profitent également d’une personnalisation de couleurs assez complète avec 10 modes par défaut, auxquels nous pouvons en ajouter 5 « plus personnels ». A vous de colorer vos personnages comme bon vous semble en modifiant 12 éléments sur une palette d’une trentaine de teintes. Avec toutes ses possibilités, nous devrions croiser en ligne des « customs » assez sympa de la part de la communauté.

« Mais la personnalisation, c’est bien beau, mais je suis venu la pour taper moi ! » avez-vous le droit de vous dire. Ca tombe bien, nous aussi. SNK Playmore semble avoir retenu la leçon de son erreur sur l’épisode 12 et cette fois-ci, nous avons droit à un VRAI mode histoire avec boss final et toute la clique. Toujours en équipe de trois personnages, ce mode reprend là où l’épisode 11 s’arrêtait avec la trilogie d’Ash Crimson. Un nouveau tournois de The King Of Fighters est lancé, au travers d’une invitation reçue par tous les combattants, signée de la lettre R. Et vous aurez, après vos victoires, à faire des choix pour orienté celle-ci, ce qui permet une certaine re-jouabilité si l’on tient compte du grand nombre de personnages.

Dans les améliorations par rapport au KOFXII, nous retrouvons le Neo Super Max dans les coups spéciaux, celui-ci est déjà présent dans la version arcade. Que dire sur les sensations de jeu, cela reste très jouable mais le titre semble un peu moins « punchy » que ses ainés. On sent bien que le développeur souhaite ouvrir son jeu à un plus large panel d’amateurs de Versus Fighting, les coups spéciaux « de base » sortent tous très facilement.

Pas plus d’informations sur le multijoueurs en ligne pour le moment, mais on nous promet qu’il y aurait moins de latence. On espère bien !

Le titre développé par SNK Playmore et distribué par Rising Star Games est attendu pour le 25 novembre prochain, sauf changement de dernière minute, sur Playstation 3 et Xbox 360 pour moins de 50€.

About the Author

-

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>