Published On: dim, déc 4th, 2011

[TEST]Skylanders Spyro’s Adventure.

S’il y a bien deux jeux que vous ne pouviez pas louper lors de Paris Games Week, ce sont un jeu de danse dont l’animation sur scène se trouvait pile devant l’entrée du salon et surtout, ce qui nous intéresse aujourd’hui, Skylanders Spyro’s Adventure avec son stand juste en face où tout le monde pouvait essayer ce jeu édité par Activision. Si vous ne connaissez pas encore le jeu, c’est que vous n’avez pas pris/eu le temps de lire notre prise en main faite il y a quelques mois déjà et que vous n’attendez surement qu’une chose, que l’on vous en parle ici même. Généralement lorsque l’on parle d’Activision, on ne s’attend pas forcément à parler de figurines, de jeux pour enfants et d’idée originale -diront les habitués du #troll-. Généralement lorsque l’on parle d’Activision en fin d’année, c’est surtout pour Call Of Duty. Alors lorsque l’éditeur nous sort un jeu à licence comme Spyro, développé par Toys For Bob à qui l’on doit Madagascar et sa suite ou encore Tony Hawk’s Downhill Jam, que l’on n’a pas revu depuis un bail, vous vous dites surement que vous êtes en droit d’attendre tout et n’importe quoi. Et bien détrompez-vous, car Activision se lance sur un nouveau marché avec un produit qui est un jeu vidéo mais qui propose également toute une série de figurines à collectionner, qui prendront vie dans ce même jeu vidéo. Puisque l’on vous dit qu’il y a de l’originalité dans Skylanders Spyro’s Adventure.

Le seul petit bémol au titre, c’est que Spyro est ici plus pour son nom que par sa réelle présence, puisqu’il est accompagné d’une tripoté de personnages. Skylander Spyro’s Adventure est ce que l’on pourrait appeler un jeu d’action à tendance jeu de rôle, mais de là à l’appeler Action RPG, nous n’iront pas en ce sens. L’histoire du jeu est la suivante, les Skylands, un monde perché dans les nuages, subit les attaques de Kaos et ses sbires avides de pouvoir et qui a dérobé les huit éléments de ce monde. Tous ses habitants se retrouvent projetés sur notre bonne vieille terre sous la forme de figurines (nous y voila), le début de l’aventure peut commencer et vous en serez l’acteur principal avec votre portail du pouvoir. Votre mission, récupérer les huit éléments dont Kaos, qui a surement un complexe avec sa taille, s’est emparé.

Le Portail du Pouvoir est une plateforme connectée à votre système de jeu (consoles ou pc) où vous y déposerez les figurines (les skylanders) que vous aurez sous la main et qui seront transportées instantanément dans le jeu pour y apparaitre à l’écran. Il y en a une trentaine en tout dont déjà plus de vingt disponibles en boutique. Ces skylanders/figurines sont répartis en 8 catégories/éléments que sont: la magie, la technologie, l’eau, l’air, le feu, la terre, la vie et enfin la mort. Trois figurines sont livrées avec votre combo jeu/portail du pouvoir: Spyro (magie), Trigger Happy (techno) et Gill Grunt (eau), ces trois là vous permettront d’aller au bout de l’aventure. Chaque figurine fait office de carte mémoire, car elle emporte une puce sauvegardant les stats, l’évolution et le niveau, les pouvoirs acquis ainsi que son nom et la monnaie disponible (monnaie qui vous sera utile pour acquérir plus de pouvoir et de technique d’attaque ou de défense). Quand nous vous parlions d’originalité en voici déjà un premier aperçu, mais elle ne s’arrête pas là car quelque soit votre plateforme de jeu, vous pouvez utiliser les figurines sur n’importe quelles système de jeu. Si vous avez une console (que ce soit Wii, Xbox 360 ou Playstation 3), vous pourrez tout aussi bien jouer sur PC avec la même figurine et ainsi garder sa progression. Ce n’est pas une idée géniale ça ? Et quand on sait qu’en plus, vous pouvez exporter votre personnage et sa progression dans des minis jeux sur le site http://www.skylanders.com/… JACKPOT !

Revenons maintenant sur le fond du jeu, les skylanders peuvent évoluer jusqu’au level 20 et l’on peut y ajouter des bonus leur offrant un peu plus de puissance, de vitesse etc. L’idéal pour profiter au maximum du jeu, est d’avoir au minimum un skylander de chaque élément afin de pouvoir explorer tout l’univers que vous propose le jeu de Toys For Bob. Durant votre « voyage« , vous serez amenés à ouvrir des portes qui ne s’ouvriront que si vous avez un skylander rattaché au bon élément, derrière ces portes se trouvent les fameux bonus sous forme de chapeaux dont vous pourrez affubler vos skylanders. Chaque personnage à trois types de coup, qui évolueront au fur et à mesure que vous en ferez « l’upgrade » grâce à de la monnaie laissée par vos ennemis, des objets du décor ou autres trésors dissimulés.

Le jeu se compose en 22 chapitres, répartis en régions souterraines, marines, enflammées… vous l’aurez compris, on peut dire qu’il y a huit régions à l’image des éléments des skylanders. A vous de voir si vous préférez les traverser seul ou à deux en local, car Skylanders Spyro’s Adventure est jouable à deux simultanément. Et c’est à ce moment là qu’il prend tout son sens car le travail d’équipe permettra de venir à bout plus rapidement des ennemis et des boss, de faire travailler vos méninges en duo pour les quelques puzzles que vous rencontrerez sur la route et surtout que chacun surveille les arrières de l’autre. Le jeu à deux est aussi au menu avec des arènes de combat, mais ce mode fait très gadget tant le nombre d’arènes est trop faible. C’est bien dommage car il est toujours marrant de se foutre sur la tronche entre amis.

Lors de notre première rencontre avec le jeu, nous vous avions déjà vanté les mérites du titre que l’on avait eu en main sur sa version Nintendo Wii. La version consoles HD/PC prend un peu plus de finesse graphiquement par rapport à la console de Nintendo, mais on se dit que le résultat aurait mérité d’être encore meilleur. Pour autant, le jeu est loin d’être à la ramasse sur les machines puissante puisque le contenu se retrouve être le même. Enfin, Activision n’a pas hésité à faire appel à de grands noms du cinéma pour accompagner les équipes de développement puisque le scénario, le chara-design, la musique et les effets spéciaux se sont retrouvés entre les mains de Tom Hester (Shrek) pour le chara-design, Hans Zimmer (Pirates de Caraïbes, The Dark Knight) pour la musique (qui me trotte encore dans la tête), Joel Cohen et Alec Sokolow (Toy Story) pour le scénario et enfin Skywalker Sound (Star Wars) pour les effets spéciaux. Une sacrée brochette !

Skylanders Spyro’s Adventure pourrait bien être le Pokémon des années 201x, avec son côté collection et évolution des personnages. Le plus est bien sur le fait de pouvoir jouer avec son propre skylanders d’une plateforme à l’autre sans se prendre la tête de savoir si son ami à le jeu sur la même machine que nous. D’aucun diront qu’Activision a trouvé le moyen de faire acheter du DLC « physique » avec toutes ces figurines, car chaque figurines coute un peu moins d’une dizaine d’euros et un peu moins d’une vingtaine pour un pack de trois. Mais il est à noter qu’entre amis il est tout à fait possible de se passer les figurines pour exploiter au maximum les tableaux du jeu (et ses niveaux bonus secrets). Avec son niveau de difficulté (qui devient beaucoup beaucoup plus difficile sur les 5 derniers chapitres du jeu), le jeu est clairement ciblé 6-12 ans, au delà, il sera difficile de rester concentré jusqu’au bout si l’on y joue seul, surtout que l’on ne peut pas couper les « cut scenes » qui sont pas du tout ciblées pour les ado/adultes et qui paraitront d’une lourdeur. L’idéal est qu’un parent y joue avec son enfant, dans ce cas précis, le concept fait immédiatement mouche ! Skylanders Spyro’s Adventure pourrait bien être la surprise de l’année dans la hôte du Père Noël.

Jeu disponible sur Nintendo Wii, PC, Playstation 3, XBox 360 et Nintendo 3DS.

About the Author

-

Displaying 1 Comments
Have Your Say
  1. themaster dit :

    Très bonne critique :) ! Dis moi, tu parle d’importer son personnage dans le jeu sur le web de skylanders, mais tout ce que j’arrive a faire c’est importer tel ou tel perso et ses chapeaux, pas de niveaux … que ce soit dans le sens WEB–>CONSOLE ou CONSOLE–>WEB … Tu as testé ce jeu sur le web et tu as réussis a importer les niveaux ? ^^
    Bonne continuation !!

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>