Published On: ven, déc 14th, 2012

[TEST]NBA 2K13

NBA2K13PackagingCette année, la saison régulière de NBA 2012-2013 ne fera pas 66 matchs et ne commencera pas le soir de noël. Elle fera bien 82 matchs de saison régulière et à débuté le 30 octobre dernier. Pas de « lock out » maudit comme l’an passé et surtout, on espère bien se retrouver avec des joueurs moins friables que l’année dernière à cause d’une préparation écourtée et pour le coup, moins prêt physiquement. Mais, comme l’année dernière, la mouture NBA 2K13 est sortie pile à l’heure, au début du mois d’octobre, à la différence de notre test qui voit enfin le jour (toutes nos « confuses »).

NBA2K13_SpotTVAprès deux éditions qui ont élevé le niveau de la simulation de basket-ball NBA à ce qui se fait de mieux dans le monde, Visual Concepts et 2K Sports devaient trouver les moyens de faire encore mieux que de nous proposer Jordan ou les légendes de la NBA comme carotte pour nous attirer une nouvelle fois dans ses biens beaux filets de panier. L’an dernier, NBA 2K12 était un peu comme l’état de grâce de ce sport face à la concurrence qui ne fait que lever le doigt pour demander la parole mais ne la prend pas et qui au final termine au fond de la classe, bien au chaud à côté du radiateur. Avec cette image, je sous entends qu’il n’y a tout simplement plus de concurrence depuis plusieurs années ! Et pourtant, 2K Sports n’a pas signé d’exclusivité avec la ligue nord-américaine pour couper l’herbe sous le pied d’autres jeux de basket-ball, à la différence de ce qui a été fait avec la NFL (vite le retour d’un NFL 2K !!!). Bref, cette année encore, on se posait la question de savoir ce qu’allait nous offrir les développeurs comme nouveauté pour à nouveau proposer une bombe vidéo ludique. Début de réponse dans le test qui suit.

NBA2K13_Kevin_DurantComme on le dit toujours: « il ne faut jamais s’endormir sur ses lauriers » et le duo Visual Concepts/2k Sports ne le sait que trop bien. D’un point de vue technique, il n’y avait pas grand chose à changer, et le jeu (déjà impressionnant depuis 2-3 ans) s’est vu avoir quelques ajustements graphiques ici et là. Les visages sont encore plus ressemblant avec l’ajout de tatouage par exemple, les spectateurs sont plus vivants, les salles ont des ambiances encore plus chaudes et les commentaires sont ce qu’il se fait de mieux dans n’importe quel jeu de sport toutes pratiques et tout support confondu ! La dessus, même un joueur de FIFA 13 ou PES 13 ne pourra rien dire tellement c’est flagrant. Si l’on ne s’attarde que sur le visuel, il ne restait que l’habillage et un certain Jay Z (copropriétaire des Brooklyn Nets) est venu mettre son grain de sel à la coproduction en proposant un visuel un peu plus « moderne » et « dynamique », une bande son qui envoie encore du lourd avec du Hip Hop, de la Pop, de l’Electro… et un peu plus de « bling bling« . On aime ou on n’aime pas c’est une question de gouts. Reste toujours les menus qui sont à s’arracher les cheveux quand on a pas un minimum l’habitude de la façon de faire de Visual Concepts.

NBA2K13_AILa licence NBA 2K propose depuis quelques années toujours plus de contenu alors qu’il semble difficile de proposer plus avec seulement 30 franchises (club) dans cette ligue. Mais c’est ignorer l’histoire de ce sport et tout ce qui se fait autour en matière d’immersion. Non seulement on retrouve dans ce NBA 2K13 les équipes historiques déjà présentes dans la précédente version mais d’autres font leur apparition comme les Philadelphia Sixers de Alen Iverson (début des années 2000), une équipe de célébrités avec Justin Bieber comme leader et surtout les deux gros morceaux que sont la Dream Team des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 (que l’on doit, d’après ce que nous en a dit Rob Jones, à Jay Z), avec les Jordan, Bird, Drexler, Magic, Robinson, Pippen, Malone, Stockton, Barkley, Ewing, Mullin et Laettner(cherche l’intrus…), mais également Team USA des derniers Jeux Olympiques, ceux de Londres 2012, avec toute la jeune génération ! Ainsi, avec ces deux derniers ajouts, une question va enfin trouver une réponse: « Qui de la Dream Team ou de Team USA 2012 est la meilleure équipe de tous les temps ?« .

NBA2K13Screenshot10092012_2Ça c’est pour le contenu « équipe ». Cette année, les modes de jeu n’ont pas forcément changés, mais ils ont eux aussi évolué. Le mode mon joueur est le cœur de ce NBA 2K13 et est encore plus complet que jamais avec une gestion plus profonde du social vis à vis de vos fans ou de votre implication dans l’équipe et des conférences de presse. Il est le coeur du jeu car d’entrée vous êtes obligé de créer un joueur, avec des caractéristiques propres, un style à lui et surtout on vous demande de suite de jouer le match de pré-draft pour savoir où va débuter votre carrière professionnelle. Pour avancer toujours plus haut vers votre destiné, 2K Sports a intégré un système de monnaie: les V.C. (virtual currency), que vous accumulez au fil des matchs quelque soit le mode de jeu, contre l’ordinateur ou contre un humain. Cette monnaie vous permet d’acheter des fringues pour votre poupée Barbie… euh votre joueur, mais aussi de nouveaux mouvement.

NBA2K13Screenshot10092012_4L’autre grosse nouveauté de mode pour NBA 2K13 est le mode mon équipe, qui est un peu au basket ce que Ultimate Team est au football chez EA. Et une fois de plus, vos V.C. si durement acquis vont s’avérer très TRES utiles puisque avec cette monnaie virtuelle vous allez pouvoir acheter des packs de cartes pour monter une équipe. Vous y trouverez un parquet, des tenues à domicile et extérieur, un coach, des joueurs et des bonus pour les améliorer. Les joueurs prennent ou perdent de la valeur, un peu comme en bourse ou dans les « fantasy » que l’on trouve dans tous les sports nord-américains. A vous de revendre un joueur pour vous en payer un autre quand sa cote est au plus haut. Qui dit monnaie virtuelle, de nos jours, dit souvent monnaie réelle, et vous pouvez, si vous êtes feignant ou riche (c’est au choix de votre égo) vous payer des packs de V.C. avec des vrais euros. On revient également rapidement sur la possibilité de créer ses propres paires de « sneakers » et de se les faire livrer via NikeID.

NBA2K13_Blake_GriffinDans cette édition 2012/2013, la grosse feature qui a été ajouté pour le gameplay, c’est le contrôle des feintes au stick droit lorsque que vous portez le ballon, le « drive » comme on dit outre Atlantique. Alors que dans les précédentes versions vous deviez passer par la case entrainement pour parfaite vos fondamentaux, cette année vous pouvez prendre le jeu en main bien plus rapidement grâce au double contrôle apporté par le stick droit. A vous les feintes de beau gosse pour aller « posteriser » le pivot adverse dans la raquette et lui montrer… C’EST QUI LE PATRON ??? Autre ajout, les « stars » ont droit à un traitement de faveur avec des compétences supplémentaires comme le fait d’être un bien meilleur défenseur (mur de brique), dribbleur, une vraie gâchette à trois points… des compétences que vous pourrez même vous payer dans le mode mon joueur, à condition d’avoir ce qu’il faut en V.C..

NBA2K13MomentumTrailerLe rendu des joueurs sur le terrain est encore une fois parmi ce qui se fait de mieux en jeux de sports, même si la dessus un FIFA 13 est bien meilleur, on sent le joueur sous sa manette. Vous ne pourrez toujours pas courir éternellement durant 5 minutes sans vous fracasser le cardio et passer dans le rouge, mais ça c’est pour ceux qui jouent en simulation. Tout ça c’est bien beau, mais n’y aurait-il pas un point noir ou deux dans ce beau tableau ? Oui, le jeu est devenu un poil trop facile si on le lance « par défaut », et il ne sera pas rare de marquer plus de 130/140 par match (en quart temps de 8 minutes, c’est du vécu) avec un pourcentage à plus de 65/70%. Un détour par la case réglages est clairement envisagée pour celui qui souhaite un peu plus de réalisme et de difficulté dans le déroulement d’un match. L’I.A. est également parfois abusive avec les rebonds défensifs et les contre attaques. De plus, si vous souhaitez jouer le All-Star Game, qui avait été annoncé en vidéo pour les précommandes, vous allez surement être obligé de passer à la caisse pour vous le procurer en DLC d’ici quelques semaines (rappelons qu’il se déroulera en février prochain à Houston).

CritbleJe n’irai pas jusqu’à éprouver autant d’enthousiasme que l’an dernier sur ce NBA 2K13. Oui c’est un très bon jeu de basket, oui il est riche en contenu et techniquement quasi parfait. Mais on sent que les développeurs de Visual Concepts ont voulu ouvrir un peu plus le jeu au grand public et propose ainsi un gameplay plus « showtime », ce qui n’est pas pour me déplaire, mais on trouve par défaut un jeu bien trop facile. Et pour les puristes, c’est quelque peux frustrant au début. De plus, il est regrettable de voir le All-Star Game 2013 être proposé en bonus alors qu’il aura bien pu être par défaut dans le jeu (ce n’est pas 160 mo de plus ou de moins…). Avec un peu de chance, ceux qui ne l’ont pas eu en précommande pourront avoir un code de téléchargement par Sprite qui fait une grande campagne sur Twitter depuis quelques jours. Bref, NBA 2K13 est une très bonne simulation de basket-ball NBA, mais il en faudra un peu plus l’an prochain pour que je saute sur mon siège.

Alors messieurs de Visual Concepts… on relève le défis des enfants gâtés ?

About the Author

-

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>