Published On: ven, déc 28th, 2012

[FLASH-TEST]Forza Horizon

Forza-Horizon_BanIl y a quelques années, en 2005, la première Xbox voyait débarquer un jeu de simulation de course automobile: Forza Motorsport. La Xbox 360, entre 2007 et 2011, nous a proposé trois autres épisodes qui sont allés « creshendo » en terme de réalisation, de contenu et d’immersion du joueur dans la simulation sportive automobile sur console. Cette année 2012 a bien vu débarquer son Forza, mais dans une version « spin of » développé en colaboration entre Turn 10 (qui est à l’origine de la licence) et Playground Games avec Forza Horizon et sa promesse de show dans le desert à la sauce Microsoft, si l’on peut dire. Que peut bien apporter ce jeu « tampon » pour nous faire patienter jusqu’au prochain Forza Motorsport 5 ?

ForzaHorizon_Editeur_001On se retrouve dans un jeu de course en monde ouvert, open world pour ceux qui préfère le terme anglo-saxon, où vous incarnez un pilote devant faire ses preuves et glaner des bracelets de couleurs vous ouvrant de plus en plus de courses sur route ou de circuits dans le Festival Horizon dont l’accueil se trouve en plein désert du Colorado, et ainsi faire face au top du top, le champion toutes catégories, celui qui défonce tout pilote qui ose l’affronter sur le bitume: Darius Flynt. Ca tombe bien puisque dès le début, après votre premier run vous ouvrant la porte du festival, il semble que le sieur Darius ait un oeil sur vous et votre caisse toute pourrave.

ForzaHorizon_Editeur_002Même si vous êtes dans un monde ouvert, il n’est cependant pas possible d’aller où l’on veut lors des courses auxquelles vous allez participer, il s’agit surtout de proposer une carte, quasi déserte en terme de circulation mise à part les 3 ou 4 gus qui y passent et que vous pouvez affronter, pour aller où bon vous semble lorsque vous ne courrez pas, et ainsi passer le temps quand vous cherchez une épreuve à votre niveau. Dans ces épreuves, il vous faudra affronter vos adversaires en allant d’un point A à un point B, terminer premier d’une course avec un véhicule bien précis si ce n’est le votre ou taper un chrono face à une I.A., pour la grande majorité. Les modes de jeu en ligne proposés pour le multijoueur vont de la course à plusieurs au mode d’infection ou encore un mode « roi ». Du concret qui ne se prend pas la tête.

ForzaHorizon_Editeur_003S’il faut noter une chose importante dans Forza Horizon, c’est que même si ça en a le nom, il ne s’agit pas d’un Forza à proprement parlé dans le sens où vous ne jouez pas à une simulation mais bien à de l’arcade. Le jeu aurait pu s’appeler autrement en fin de compte car il faut oublier de suite la précision nécessaire dans la conduite ou les réglages pointus pour affiner la tenu de route de vos bolides sur l’asphalte. Ici, on peut se vautrer comme un noob dans le premier mur que vous rencontrerez sans réelle complication si ce n’est que la seule conséquence sera que vous avez perdu du temps et qu’il faudra le rattraper. Reste que vous pourrez, si ça vous chante, revenir quelques secondes avant le fameux mur grâce au « rewind« , comme on le voit de plus en plus dans les jeux de course.

ForzaHorizon_Editeur_004D’un point de vue technique, Forza Horizon fait le boulot car, même s’il n’est pas au niveau d’un Forza Motorsport 4 pour le pointu du rendu des véhicules, il est dans le haut du panier des jeux de course automobile arcade avec pas mal de caisses différentes ainsi que des environnements assez variés. Revenons rapidement sur les véhicules, car lors de vos chevauchés fantastiques, vous verrez sur les côtés de la route des panneaux publicitaires qui, en passant au travers, vous permettrons de bénéficier de réduction sur les pièces détachées dans le garage se trouvant à l’accueil du festival. Ainsi, il vous sera possible de personnaliser et de monter en catégorie vos voitures pour en faire de vrais monstres des routes prêt à dévorer le bitume.

CritvertIl est clair que les fans de la licence Forza Motorsport seront déçus par les sensations de conduite de cette version Horizon, car ce n’est pas du tout une simulation, et ça il n’est pas tard pour le répéter à nouveau. Les autres, ceux qui ne cherchent pas à se prendre la tête avec un jeu de caisse où il faut être au taquet sur le moindre petit réglage de hauteur de suspension et prendre en compte le nombre de virage à gauche pour optimiser ses chronos, pourront avoir entre les mains un jeu efficace avec une durée de vie plutôt convenable, surtout si ils passent à la caisse avec le season pass. Car oui, les DLC sont bien au rendez-vous pour Forza Horizon (depuis le début) n’en déplaise aux détracteurs de ce procédé.

About the Author

-

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>