Published On: lun, jan 28th, 2013

[TEST]Need for speed Most Wanted

NeedForSpeedMostWanted_CoverNous avons déjà eu un aperçu de ce qui peut se passer lorsque Need for speed rencontre Burnout avec Hot Pursuit qui avait pour but de relancer la licence en mal de reconnaissance et Criterion s’en était sorti avec les honneurs ! Mais après un Need for speed: The run plus que moyen, développé par Black Box, Electronic Art a du coup décidé de redonner les clés à l’équipe des Burnout pour développer son nouveau Most Wanted. Nous allons voir avec le test qui suit que, pour le coup, le jeu se cherche quelque peu. Explications!

NeedForSpeed_MostWanted_022Need for Speed: Most Wanted est donc un remake qui devait nous réinjecter des étoiles dans nos yeux de grands enfants avec un titre qui a fait mouche à son époque. A la différence de The Run, qui en avait un, Need for speed: Most Wanted fait l’impasse sur le scénario. Ici, on vous demande de prendre part à des courses face à des adversaires ou encore des courses poursuites face à la police, donc pas besoin de se prendre la tête à savoir que l’on est un pilote clandé de je ne sais où pour faire je ne sais quoi. On entre dans le vif du sujet: vous êtes là pour gagner et devenir le meilleur !

NeedForSpeed_MostWanted_017Criterion nous propose une ville, Fair Heaven et ses environs, dans un format « monde ouvert« , il s’agit de parcourir tous les kilomètres qui vous sont offerts pour chercher et trouver des voitures, des défis, des courses, des « runs » (où il faut atteindre une vitesse moyenne sur un parcours donné), foutre le boxon et échapper aux forces de l’ordre lors d’embuscades. On tourne un peu en rond dans le temps, mais tout ce que vous gagnerez en Speed points, la « monnaie » du jeu, durant toutes ces épreuves, fera monter votre réputation dans le classement des pilotes, et de vos amis.
Chaque voiture, disséminée partout sur la carte, peut être personnalisable avec des options qui se débloquent lorsque vous terminez dans les deux premiers des épreuves spécifiques qui sont au nombre de cinq généralement (de facile à difficile). Et il est parfois nécessaire de s’y reprendre à plusieurs fois dès que l’on arrive dans le niveau « difficile », mais c’est le prix à payer si l’on veut le top du top.
A côté de ses épreuves, vous pourrez également tenter de battre les records de vitesse en passant comme un dingue devant les radars, de détruire tous les panneaux, grilles et faire des vols planés pour passer le temps en musique. Bien évidemment, Autolog 2.0 oblige, vous pouvez accepter des suggestions faites par vos amis. Tout cela contribuera à augmenter votre total de « speed points », et il vous en faudra un sacré paquet si vous souhaitez défier un à un les pilotes « Most wanted » afin de les battre et ainsi prendre leur caisse « sur-boostée » !

NeedForSpeedMostWanted_002La grosse nouveauté de ce Need for speed: Most wanted est l’Easydrive. Il s’agit d’un menu dynamique par lequel il est possible de gérer tout ce qui touche à vos voitures et aux épreuves du jeu. Vous pouvez ainsi, à l’arrêt ou en pleine conduite, de changer de voiture ou de personnaliser celle que vous conduisez à ce moment là, de déterminer un point de rendez-vous pour vous rendre à un défis ou face à un most wanted, d’accepter des suggestions d’amis etc. Et ceux qui ont un Kinect sur Xbox 360 pourront même commander tout cela à la voix et très facilement, ce qui permet de garder un oeil sur votre conduite.
L’EasyDrive, c’est aussi par ce biais que vous accèderez au jeu en ligne, qui est très inspiré de ce que l’on a pu voir dans Burnout Paradise. Vous entrez dans groupe de huit joueurs maximum avec des objectifs bien précis comme réalisez des drifts, sauter d’une falaise (si si), des concours de distance de saut, échapper aux flics, gagner des courses seul ou en équipe ou encore occuper des zones. Avant cela, il faudra être le premier sur place au point de rendez-vous, car le premier aura droit à un bonus de speed points. Le jeu en ligne est la grosse force du jeu !

NeedForSpeedMostWanted_003A savoir que les épreuves en solo sont introduites avec une animation, assez étrange pour les défis, embuscades et autres courses dites standards, qui nous présente l’environnement de façon très « abstraites » qui n’ont ni queue ni tête. Vous allez me dire que comme il n’y a pas de scénario, il ne faut pas trop comprendre. Cependant, les introductions des pilotes most wanted est bien plus classe et bien plus design, on se croirait presque dans des publicités faites pas les constructeurs eux mêmes tellement cela à de la gueule.

NeedForSpeed_MostWanted_026Malgré une bonne qualité globale de la réalisation, avec des graphismes et une modélisation des véhicules très convainquant, une bande son assez rythmée, le jeu souffre par moment de chutes de « frame rate » assez désagréables. En cause, un écran surchargé et des accès sauvegarde/chargement à la volé. Autre point assez gênant, l’affichage de certaines infos au beau milieu de votre champ de vision lors des courses, face à la police quand vous passez un barrage par exemple, qui m’a fait recommencer des courses où j’étais en tête et dans lesquelles j’ai loupé un virage à cause de cette notification à la con. Idem si l’on n’est pas vraiment attentif dans le jeu en ligne, où les informations sont indiqués dans le bandeau en bas de l’écran. Que dire de ce sol détrempé 24/7 qui fait que l’on a parfois l’impression de conduire un 38 tonnes monté sur planche à roulettes avant de personnaliser son véhicule.

CritvertAlors, Need for speed: Most wanted arrive t-il à relancer la licence après son grand frère The run qui l’avait redescendu d’un cran ? A vrai dire, je ne sais pas trop quoi répondre à cette question. On retrouve bien les courses endiablées, survoltées et nerveuses, mais le solo manque cruellement de diversité dans le contenu, à la différence du mode en ligne qui donne une seconde vie au jeu. Les entêtés qui auront dépassé les trois premières heures de jeu commenceront à toucher au coeur du titre et à une certaine résistance qui fait que l’on recommence encore et encore pour atteindre la perfection. On pourrait résumer comme suit: NFS MW est un jeu qui se mérite en solo, avec une conduite plus fine qu’on le pense pour un jeu d’arcade, mais c’est un jeu qui s’offre en ligne tellement c’est simple et fun à jouer. Alors à vous de savoir dans quelle branche de joueur vous vous trouvez. L’idéal est d’être le cul entre deux « sièges », comme l’est Most Wanted.

About the Author

-

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>