Published On: ven, juil 2nd, 2010

Japan Expo Awards.

Les Japan Expo Awards récompensent des œuvres asiatiques parmi une sélection officielle, départagées par le public et un jury officiel.

Cette année encore, la cinquième, mangas, adaptations animées, mais aussi musiques ou films « live », auront droit à leur prix, une quinzaine au total… Durant 3 mois, le public et le jury ont ainsi élu les meilleures œuvres de chaque catégorie.
L’événement s’est déroulé dans un amphithéâtre Jean Thèves, beaucoup plus frais que les principaux halls, un peu avant la fin de journée.
Retour sur les lauréats

Côté manga, les prix shonen, shojo et seinen ont été attribués à Black butler pour le premier, Otaku girls pour le second et Ikigami pour le dernier.
Black butler de TOBOSO Yana raconte l’histoire de Sébastien, majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d’une riche famille anglaise… Mais il cache sa vraie nature qui se révèle si l’on s’en prend à son jeune maître.
Otaku girls, de son côté, narre les aventures de Rumi, une otaku finie, fan de Yaoi (manga gay), et de Takahiro qui la trouve plus que charmante. Mais celle-ci, aveuglée par sa passion pour le Yaoi, finit par voir des homos partout… Et Takahiro va en faire les frais.
Dans Ikigami, Fujimoto est chargé de délivrer l’Ikigami, qui annonce à celui qui le reçoit sa mort dans 24h…
RG Veda, de Clamp, a lui reçu le prix de la meilleure édition.

Pour ce qui concerne les animés, Soul eater, Code geass et Fullmetal Alchemist ont reçu leurs statuettes.
Meilleure adaptation animé pour Soul eater, meilleure série originale pour Code geass dont le character design est réalisé par les célèbres Clamp et la meilleure édition pour Fullmetal Alchemist (adaptation du manga éponyme de Hiromu HARAKAWA).

Côté films asiatiques, Crows zéro pour le meilleur film en prise de vue réelle, Un été avec Coo pour celui de l’animation et Piano Forest s’est vu attribué la meilleure édition (juste récompense quand on voit le contenu de cette édition).

Les jeux vidéo ont eu droit à deux prix, celui du jeu sur console de salon et du jeu sur console portable. Pour le premier, c’est Tales of Vesperia, de Namco sur Xbox 360 qui rafle la mise, quant à celui sur portable, il a été attribué à Dissidia : Final Fantasy, de Square Enix, sur PSP.

Pour les trois prix musique, Groupe ou Artiste, Album et Bande Originale, c’est Hyde (chanteur de L’Arc en Ciel et Vamps), MUCC et la B.O. de Piano Forest qui se partagent la partition.

Tout cela fut présenté par Noémie ALAZARD VACHET et Claude YOSHIZAWA avec un petit show d’art martiaux rythmiques (dont je n’ai pas parfaitement retenu le nom, hélas) ainsi que des passages des Gamushara Oendan.

Un bon moment passé en compagnie de nos amis de GameArts.

En attendant quelques vidéos, je vous invite à jeter un oeil à l’album photos sur Facebook.

About the Author

-

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>